Logistique : multicanal VS omnicanal, quelles différences ?

La stratégie omnicanale devient aujourd’hui la norme. Il tend ainsi à remplacer le multicanal qui est désormais jugé archaïque et peu adapté aux besoins actuels des clients. Dans cet article, on procède à la distinction entre les deux concepts.

De la logistique multicanale à la logistique omnicanale

Avec l’évolution du marché, et surtout la montée de la concurrence, on passe désormais de la logistique multicanale à la logistique omnicanal, surtout en matière de logistique retail. Un changement de stratégie qui s’impose, notamment avec le développement exponentiel du commerce en ligne. Le multicanal malgré ses avantages entraîne une confusion chez l’acheteur qui se retrouve devant des tarifs différents selon le canal utilisé. On a tenté alors de corriger cela avec le crosscanal qui se base sur deux concepts : le ROPO ou « rechercher en ligne et acheter en magasin » et ROBO ou « rechercher en magasin et acheter en ligne ». Toutefois, même ce concept a ses limites, la lenteur.

logistique

En quoi consiste la logistique multicanale ?

Le multicanal a fait ses preuves il y a un certain temps. Cependant, il tend à tomber en désuétude notamment en matière de logique mode qui demande une rapidité d’approvisionnement. Son introduction en tant que modèle de vente a permis à de nombreuses entreprises de parvenir à une rentabilité optimale. Ce terme vient donc de la combinaison entre « multi » et « canal ». Les processus commerciaux sont ainsi basés sur un système de canaux. Le multicanal fonctionne en suivant une suite d’opérations continues en silos, qui incluent désormais la vente en ligne. En d’autres mots, les différents canaux sont créés chacun à côté de l’autre. Toutefois, il n’y a aucune interaction entre ces derniers. Les consommateurs finaux sont dans l’impossibilité d’acheter les produits en utilisant deux ou trois canaux à la fois.

La stratégie omnicanal : plus adaptée au marché actuel

Le système de distribution omnicanal ne s’appuie plus sur des canaux indépendants, notamment le consommateur. Il se base sur une interdépendance entre ces derniers. Le client est présent à la fois en ligne (sur smartphone ou sur ordinateur), en boutique et même devant les spots publicitaires télévisés. On observe alors une modification des principes ROPO et ROBO car l’achat se passe offline et online en même temps. Cela devient possible avec les codes QR ou les systèmes de paiement comme PayPal par exemple.

logistique

Si la logistique omnicanale supplante la logistique multicanale, cela ne signifie pas que la seconde n’est plus efficace. Dans certains secteurs, elle fonctionne encore parfaitement bien, notamment pour la vente en gros. Par contre en matière de retail, l’omnicanal semble plus indiqué pour mieux satisfaire le client qui est plus exigeant au niveau de la disponibilité de produit.