Création d’entreprise : bien élaborer son business plan

Quel que soit le type de projet entrepreneurial concerné, la constitution d’un business plan est indispensable dans les phases préliminaires de création ou de reprise. Il permet de crédibiliser son projet aux yeux d’éventuels investisseurs, notamment les organismes bancaires. Comment s’y prendre pour développer un business plan réussi et complet ?

Les principales composantes d’un business plan

Le business plan expose l’ensemble des caractéristiques et des éléments qui viennent composer un projet, par exemple, une création d’entreprise à Saint-Étienne. Du début à la fin, il doit rester parfaitement intelligible. La structure même est un facteur d’appréciation pour juger de la cohérence et des capacités organisationnelles de l’entrepreneur. La majorité des business plan possède cinq grands axes :

  • la nature du projet : une introduction développée peut inclure ses motivations et ses ambitions ;
  • l’étude de marché : elle est réalisée pour déterminer la pertinence du projet et ses chances de réussite ;
  • les prestations et les produits : un référencement de l’offre de la future entreprise ;
  • la stratégie entrepreneuriale : elle comprend les objectifs commerciaux et les moyens (humains et financiers) nécessaires pour y parvenir. Il est conseillé de se fixer un délai pour crédibiliser une vision à court, moyen ou long terme ;
  • les prévisions financières : elles intègrent un compte de résultat prévisionnel, un plan de trésorerie, le besoin en fonds de roulement (BFR), le plan de financement et le seuil de rentabilité.

Solliciter l’accompagnement de sa chambre de commerce et d’industrie

Au vu des différents éléments constitutifs d’un business plan, il est recommandé de solliciter un accompagnement professionnel. Dans le cadre d’une reprise d’entreprise dans la Loire ou dans un autre département, une chambre de commerce et d’industrie locale peut proposer son expertise. Elle est en mesure d’apporter des clefs et des pistes d’exploitation pour mener à bien cette étape essentielle. Son aide peut se présenter sous la forme de réunions d’information, de rendez-vous personnalisés, d’ateliers de groupe, voire de formations sur une ou plusieurs journées.

Les principales retombées d’un bon business plan

Pour les différents interlocuteurs auxquels on le présentera, le business plan est nécessaire afin de crédibiliser une demande de prêt. Il est révélateur de la motivation de l’entrepreneur, et met en avant les forces de son projet, notamment à travers une analyse des risques pertinente. À titre personnel, il permet de prendre du recul et de concrétiser une « simple » idée aux réalités économiques d’un marché donné. Il est ainsi plus facile d’anticiper les faiblesses et l’évolution de son activité.