Agroalimentaire : comment respecter les normes sanitaires

Dans le monde du travail en général et en particulier dans certains secteurs comme celui de l’agroalimentaire, les normes sanitaires doivent impérativement être respectées. Ceci, pour la sécurité des employés, mais aussi pour une qualité irréprochable de ces produits destinés à la consommation. On fait le point sur les normes sanitaires dans l’industrie agroalimentaires : le sol, les murs en plaque composite ultra résistante, etc.

Le sol, les murs, le plafond… des éléments clé en termes d’hygiène dans l’industrie agroalimentaire

Dans l’industrie agroalimentaire, le sol, les murs et les plafonds doivent répondre à des critères stricts en termes d’hygiène.  Il s’agit de surfaces non alimentaires qui ne sont jamais en contact direct des aliments, certes, mais elles doivent être maintenues propres en permanence pour éviter de contaminer les surfaces alimentaires qui sont évidemment nettoyées scrupuleusement.

Les sols, plafonds et murs peuvent emmagasiner un certain nombre de micro organismes bactériens véhiculés par les poussières. Ces surfaces doivent donc être facilement nettoyables et désinfectables. D’où la nécessité d’installer par exemple, des dalles de plafond suspendu ultra résistantes aux tâches, à l’humidité, aux lavages haute-pression…

Les plinthes doivent aussi être étanches pour éviter toute stagnation d’eau propice à la prolifération de bactéries et autres moisissures. Les surfaces imperméables et anti-poussières.
La peinture antidérapante a aussi toute sa place dans une stratégie de mise aux normes de locaux professionnels dans le secteur de l’industrie agro-alimentaire.

L’organisation du travail est aussi impactée

L’hygiène n’impacte pas seulement les locaux en eux-mêmes. C’est toute l’organisation du travail qui doit être pensée pour assurer la meilleure hygiène possible : la vérification des produits conformes au cahier des charges, séparer les différentes livraisons, stocker les denrées dans de bonnes conditions, etc.

De nombreux professionnels  concernés

Il n’y a pas que les grosses industries qui sont concernées par ces normes sanitaires strictes. Les PME et artisans du secteur de l’alimentaire aussi, à tous les niveaux : les producteurs d’aliments, les professionnels de bouche, les entreprises de logistique (transport, stockage, distribution…), les fournisseurs d’équipement et d’emballage, les entreprises de nettoyage…

Il existe différents documents en matière d’hygiène pour aider les professionnels de dans le secteur de l’agroalimentaire : les plans HACCP (système d’analyse des dangers mis au point aux Etats-Unis) pour les grandes entreprises industrielles et des guides de bonnes pratiques d’hygiène (GBPH) validées par les différentes institutions référentes, pour les plus petites structures.